Comment comprendre ce qui nous anime - Alphonse

Dans ma tête, qui dit retraite dit formation sur une activité que j’aime... Mais je ne sais pas bien ce que j’aime” nous confiait Isabelle. Après des années à jongler entre vie professionnelle et contraintes personnelles, ce n’est pas toujours facile de savoir quelles directions prendre pour sa retraite. Par où commencer pour savoir ce qui nous donne envie de nous lever le matin ? On vous partage des réflexions pour y voir plus clair.

Publié en Mar. 2021
Par Tessa Georges Tessa Georges

Mar. 2021

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice

Comment-comprendre-anime

Ce n’est pas grave de ne pas avoir de “passion”

Doit-on avoir des passions pour trouver un sens à ses journées ? La réponse est, parfois à notre surprise, non. Ce qui se passe c’est que la passion est valorisée par la société : on a l’impression que les personnes passionnées ont leur route toute tracée alors que la nôtre est en chantier. Il n’y a pourtant pas de quoi avoir honte. Durant sa conférence, Emilie Wapnick (entrepreneuse aux multiples facettes) explique qu’il y a une infinité de personnes qui n’ont pas de passion particulière mais toute une palette d’intérêts et qui en sont très heureuses. Ce qu’il faut c’est relativiser et prendre conscience que c’est tout aussi chouette d’aimer plein de choses. En bref, redescendre la passion de son piédestal et voir la retraite comme l’occasion de vous faire plaisir. Et comment savoir ce qui vous fait plaisir ? On a creusé pour vous quelques pistes.

5 pistes pour mieux comprendre ce qui vous fait vibrer
  • 1

    Vous observer et vous écouter

    Pour Christine, retraitée aguerrie, voici le point de départ : “Cela peut paraître bateau mais je conseillerai de s’écouter. Par exemple, moi j’ai mes propres indicateurs en fonction de ce que je fais : quand je n’aime pas quelque chose, je traîne un peu les pieds, je n’ai pas d’énergie. Cela me pèse corporellement en quelque sorte. Alors que quand je parle de choses qui me motivent, je souris davantage, je me sens en forme”.

    Votre corps en dit long sur vous. Analyser vos réactions lors d’activités quotidiennes est un bon début pour mieux connaître vos envies et ce qui vous anime. Notre conseil ? À chaque fin de journée, prendre un papier et mettre à l’écrit vos réponses aux questions suivantes : “Qu’est-ce qui m’a donné de l’énergie aujourd’hui ? Au contraire, qu’est-ce qui m’a plombé ? Pourquoi ?

  • 2

    Vous poser quelques questions

    Pour creuser davantage vos motivations, vous pouvez vous demander :
    – Qu’est-ce que j’ai tendance à faire de manière naturelle ? Par exemple, “je suis toujours le premier à vouloir cuisiner.
    – Qu’est-ce qui titille ma curiosité ? Par exemple, “tous les soirs, je regarde des reportages sur l’art.
    – De quoi est-ce que j’aime parler avec les autres ? Par exemple, “souvent au repas, je parle avec ma sœur de la musique que j’écoute dans la journée.

    Sans même vous en rendre compte, en répondant à ces questions, vous allez mettre en lumière des choses qui vous tiennent à cœur. C’est d’ailleurs ce que souligne la coach psychologue, Maud Simon dans son livre, Fais ce qu’il te plaît, “ce qui se passe en soi est plutôt naturel, parfois on a juste du mal à le verbaliser.” Pourquoi ? Car tout au long de notre vie, on a été poussés par des modèles familiaux, professionnels, religieux.. Bref tout un tas de normes sociétales que l’on a intériorisées. L’avantage de la retraite ? C’est le moment opportun pour choisir ce qui résonne en vous.

  • 3

    Vous (re)plonger dans vos souvenirs d’enfance

    Même si nos goûts évoluent tout au long de notre vie, on peut y déceler des points communs. Creuser vos passe-temps de jeunesse est aussi une bonne pratique pour retrouver des activités qui vous font palpiter. Comment s’y prendre ? Sur un papier (pourquoi pas le même que pour les réflexions précédentes), faire un tableau à deux colonnes : souvenirs heureux de ma jeunesse  / pourquoi cela m’a fait plaisir ?

    Ce qui va être intéressant c’est le “pourquoi” car c’est ce qui va vous donner des indices sur vos centres d’intérêt. Par exemple, pour Michel, à la retraite depuis 1 an : “petit, j’adorais aider mon père à bricoler. Je me sentais libre de faire les formes que je voulais, de laisser aller mon imagination. Me rappeler de ces moments me donne envie de retrouver ce côté créatif dans de nouvelles activités, du bricolage mais pas que.

  • 4

    Passer à l’action en testant vos envies 

    Après ces réflexions, place à l’action. On vous conseille d’essayer toutes les activités que vous avez écrites ou qui vous trottent dans la tête. “Dans tous les cas, faut bien se dire qu’on a rien à perdre, au contraire, c’est une occasion pour mieux se connaître” raconte Christine.
    Vous aimez la peinture ? Vous pouvez vous inscrire à un stage amateur par exemple. Une envie d’apprendre à bricoler ? Vous pouvez regarder les formations en ligne à ce sujet. Vous voulez en savoir plus sur l’art ? Vous pouvez jeter un petit coup d’œil à l’université du temps libre pour voir les cours sur ce thème. En expérimentant, vous verrez concrètement si vous avez envie de continuer ou non. Et si vous vous rendez compte que ce n’est pas votre tasse de thé, pas de panique cela arrive. Une fois n’est pas coutume, vous demander “pourquoi ?” pourra alors être utile pour affiner la suite de vos recherches et creuser d’autres envies.

  • 5

    En discuter autour de vous

    En parler avec celles et ceux qui vous entourent peut aussi être source d’inspiration. À la pause café avec une collègue, lors d’une réunion de famille, durant une balade avec votre cousin… Vous pouvez leur demander comment ils occupent leur temps libre. Leurs retours pourraient bien vous surprendre et vous donner quelques idées. En bonus, cela peut être l’occasion pour vous de les accompagner dans leurs activités et de sortir des sentiers battus.

Une fois que vous y voyez plus clair, comment organiser votre temps autour de tout cela ?

Je m’arrête de travailler à la fin de l’année, en anticipation de la retraite, c’est vrai que cela fait un peu peur car jusque là le travail remplissait toutes mes journées” explique Carole, qui a participé à notre parcours Dessiner sa fin de carrière. Selon le psychiatre François Lelord, toute notre vie, le temps qu’on a le plus sacrifié c’est le temps pour soi. On l’a toujours mis en second plan.” La bonne nouvelle ? C’est qu’à la retraite, un changement de rapport s’opère : “le temps passe au gré de ses envies et non plus de ses contraintes” raconte Jocelyne, retraitée depuis quelques années.

Le cocktail parfait pour en profiter ?
Répondre à votre soif de curiosité tout en trouvant un rythme qui vous convient, sans vous mettre de pression. C’est parfois plus facile à dire qu’à faire. Concrètement, voici 2 conseils de la psychiatre Christine Mirabel-Sarron.

Pour gérer votre temps comme vous l’entendez
  • 1

    Comprendre vos besoins en termes de temps : “Quel est mon objectif et pourquoi je me pose une question sur le temps justement ? Qu’est-ce que je recherche ? Est-ce que je veux être plus calme qu’avant ? Est-ce que j’ai besoin d’un cadre dans mes journées pour me sentir serein·e ?

  • 2

    Faire un petit point en début et fin de journée : “Après m’être levé·e qu’est-ce que j’ai envie de faire pour cette journée ? Qu’est-ce que je décide pour moi ?” Puis en fin de journée : “Est-ce que j’ai respecté ce que je m’étais dit au niveau du temps ? Est-ce que je suis en accord avec moi-même ?” À vous d’ajuster ensuite vos prochaines journées selon vos réponses.

Un dernier témoignage pour la route : celui de Jacques (participant au parcours) pour qui “cette recherche de [ses] plaisirs est une vraie nouveauté, qui peut prendre parfois un peu de temps. C’est une sorte de cadeau, de friandise qu’il faut apprécier et user avec mesure et sagesse”. On ne pouvait pas dire mieux.

Pour aller plus loin
  • Un peu de lecture (et beaucoup de concret) : vous êtes un grand nombre à nous avoir partagé votre goût pour l’art, la culture et la créativité de manière générale. Et cela tombe bien, car on a dégoté quelques astuces pour laisser libre cours à votre créativité

  • Un peu d’écoute : on a interrogé plusieurs personnes qui se sont lancées dans des projets créatifs en passant à la retraite. Roselyne, Isabelle et Katthy vous racontent leur expérience. 

  • Un peu de lien : le site Neosilver propose tout un tas d’activités près de chez vous. Sport, culture, art… il y en a pour tous les goûts. Y jeter un petit coup d’œil pourrait vous donner quelques premières idées. On vous invite aussi à regarder la plateforme Meetup pour rejoindre un groupe local et rencontrer du monde. Langues, culture, musique, clubs de lecture, activités manuelles, artisanat. Il y a l’embarras du choix.

preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.