Bilan de santé avant la retraite : pourquoi c’est important ? - Alphonse

Selon Micheline, retraitée depuis 1 an, “il est essentiel de faire des bilans de santé réguliers et surtout lorsque l’on passe à la retraite. Ça permet d’aborder la suite plus sereinement ou d’agir si besoin.” Dentiste, médecin, dermatologue… lorsque l’on a la tête dans le guidon au travail, on a vite tendance à reléguer la santé au second plan. Et pourtant celle-ci est essentielle pour aborder plus sereinement son passage à la retraite. Par où commencer pour faire le point ? Quels spécialistes faut-il consulter ? Voici nos conseils.

Publié en Déc. 2021
Par Tessa Georges Tessa Georges

Déc. 2021

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice

L’importance d’être proactif dans sa santé

J’étais tellement à fond dans le travail que j’en ai oublié ma santé. Et puis un jour j’ai eu une alerte à la suite d’un bilan. Ça m’a rappelé qu’il fallait que je calme mon rythme de travail pour cette fin de carrière et que je m’entretienne par du sport. Je me sens vivant maintenant” nous racontait Alain il y a quelques mois.  

Cela peut couler de source, mais il est toujours bon d’avoir une petite piqûre de rappel : être en bonne santé, c’est être proactif plutôt que réactif avec sa santé. Concrètement ? Rien de mieux que de faire des bilans et des soins de routine. Pourquoi ? C’est ce qui va vous permettre de ne pas consulter dans l’urgence (quand vous n’avez plus le choix) mais d’être plutôt dans la prévention. “Il faut avoir conscience que dans tous les cas, forcément en vieillissant les petits pépins de santé vont arriver. Donc autant les anticiper pour profiter au mieux de sa retraite ensuite” poursuit Alain.

La fin de carrière : le moment opportun pour faire un bilan de santé

Le faire juste avant de quitter la vie professionnelle est idéal pour 2 principales raisons :
Car vous pouvez bénéficier de la mutuelle de votre structure. En effet, depuis 2016, la loi “ANI” impose aux entreprises de proposer à leurs salariés une mutuelle entreprise obligatoire. Les employeurs sont tenus de financer au minimum 50 % des cotisations de cette complémentaire santé. Certaines entreprises vont même plus loin que ce plateau obligatoire et peuvent proposer de financer plus que 50%, d’offrir le tiers-payant ou encore des garanties supplémentaires. Jeter un coup d’œil à ce qui est possible dans votre cas peut être judicieux pour en tirer profit au maximum.
Avec la retraite, vos revenus vont changer et il peut être alors plus difficile de couvrir le reste à charge ou le dépassement d’honoraire de certains spécialistes. Faire vos examens et soins de routine avant votre cessation d’activité est donc préférable.

Une liste (non exhaustive) de spécialistes à consulter
  • 1

    Cardiologue

    Pourquoi ? Ce bilan a pour objectif de prévenir le risque d’accident cardiovasculaire (AVC, infarctus et insuffisance cardiaque), qui est plus élevé avec l’âge. L’idée est de détecter les signes d’alerte (souffle court, pouls irrégulier par exemple) et de surveiller les facteurs de risque (comme le surpoids, l’hypertension, le diabète, le cholestérol ou encore le tabagisme).
    À quelle fréquence ? Il est recommandé de le faire tous les ans et d’avoir un suivi particulier en cas de problème. 

  • 2

    Ophtalmologue

    Pourquoi ? Pour une correction visuelle si besoin. Et également pour déceler les causes de malvoyance qui peuvent être dues par exemple à la cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou encore à un glaucome.
    À quelle fréquence ? De manière générale, une fois tous les deux ans.

  • 3

    Dermatologue

    Pourquoi ? Pour détecter tout signe éventuel de cancer (grain de beauté suspect, lésion, mélanome, etc.). Plus un cancer est dépisté tôt, mieux il est pris en charge.
    À quelle fréquence ? Il est recommandé d’y aller une fois par an pour des contrôles.

  • 4

    Dentiste

    Pourquoi ? Car une bonne santé dentaire permet de protéger l’organisme en général. En effet, les caries et les gencives non soignées peuvent augmenter le risque cardiaque par exemple. De même un diabète peut s’aggraver en présence d’une maladie parodontale. 
    À quelle fréquence ? ll est recommandé d’y aller une fois par an en général. 

  • 5

    ORL 

    Pourquoi ? Pour repérer une perte d’audition et, si besoin, prescrire une aide auditive ou une rééducation orthophonique.
    Bon à savoir : une perte progressive de l’audition peut entraîner une altération de la mémoire et une manifestation précoce des maladies neurodégénératives. C’est donc essentiel d’être pris en charge au plus tôt.
    À quelle fréquence ? Une fois par an si vous portez un appareil auditif ou sinon tous les 2 ans.

  • 6

    Gynécologue

    Pourquoi ? Afin de dépister d’éventuels cancers du col de l’utérus, des ovaires et du sein. Ainsi que pour détecter et mieux gérer les troubles urinaires et les problématiques liées à la ménopause.
    À quelle fréquence ? Une fois par an. Concernant le frottis, il est recommandé d’en faire tous les 3 ans et les mammographies tous les 2 ans. 

  • 7

    Urologue

    Pourquoi ? Pour dépister le cancer de la prostate.
    À quelle fréquence ? C’est à effectuer tous les ans.

  • 8

    Gastro-entérologue

    Pourquoi ? Afin de faire un examen colorectal pour voir s’il y a la présence de polypes (qui peuvent se transformer en cancer).
    À quelle fréquence ? Il est recommandé d’y aller tous les 2 ans.


En plus, vous pouvez également réaliser un bilan osseux (tous les 3 à 5 ans) chez un rhumatologue ou un radiologue pour détecter des signes d’arthrose ou d’ostéoporose.

Nos conseils par rapport à ces examens : le mieux est de ne pas attendre la dernière minute pour les faire. Vous pouvez les étaler dans le temps, par exemple tout au long de vos deux dernières années de travail. On vous préconise également de garder bien au chaud les résultats de l’ensemble de ces bilans pour pouvoir les montrer aux prochains examens et effectuer un suivi pertinent. 

Et la santé mentale dans tout ça ?

Le bien-être général passe aussi par l’hygiène mentale. Prendre soin de vous au quotidien : tel est le sujet de notre article avec des conseils concrets pour vous permettre d’être bien dans votre tête et vos baskets. En plus, vous pouvez aller consulter quelqu’un d’extérieur si vous n’avez pas le moral au beau fixe. Effectivement, on peut tous et toutes, à un moment ou un autre de notre vie, avoir besoin d’un coup de pouce pour aller de l’avant. La bonne nouvelle c’est qu’il existe une multitude de professionnels à l’oreille attentive. Vous pouvez lire notre article sur le sujet pour en savoir plus : comment se faire accompagner pour repartir du bon pied.

Une dernière citation pour la route : celle de Christine pour qui “faire attention à sa santé c’est prendre sa vie en main.” On ne peut qu’être d’accord avec cette belle philosophie. 

Pour aller plus loin
  • Un peu de lecture : la mutuelle Alan a rédigé un guide pratique très bien fait avec une panoplie de conseils pour être mieux remboursé. C’est juste là pour le découvrir. De notre côté, on a fouillé les aides financières qui existent pour prendre soin de votre santé. C’est ici pour voir notre article sur le sujet.

  • Un peu de vidéo : la santé passe aussi par le sommeil. Voici 5 conseils pour avoir de bons cycles de sommeil.



preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.