Comment aborder la peur de l’agenda vide - Alphonse

Qu’est-ce que je vais faire de toutes mes journées ?” Après des années de vie professionnelle, Michelle vient tout juste de passer à la retraite et cela a bousculé son horloge quotidienne. Alors, comment aborder la peur de l’ennui ? On est allés chercher des réponses auprès de plusieurs experts et d'anciens participants qui ont suivi nos parcours d'accompagnement pour préparer leur passage à la retraite

Publié en Nov. 2020
Par Tessa Georges Tessa Georges

Nov. 2020

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice

aborder-peur-ennui

La peur de l’ennui, un sentiment commun

Tu n’as pas peur de t’ennuyer ?” – en voici une question que vous avez sûrement dû entendre une fois dans votre vie. Mais d’où vient cette idée qu’il n’est pas bon de s’ennuyer ?

Serge Tisseron, psychiatre, nous amène quelques éclairages : “Ce qui se passe c’est que nous avons l’habitude de courir sans arrêt, au physique comme au mental. Du coup l’idée de passer d’un rythme effréné à un emploi du temps plus vide peut être effrayante. Cette idée de devoir remplir sa journée est elle-même un reflet de la société dans laquelle nous vivons. On s’est habitués à vivre dans une boulimie d’activités sans jamais avoir le temps de s’ennuyer alors que c’est essentiel et naturel.

Ce que l’on retient ? Pour appréhender cette phase, le mieux est de commencer par déculpabiliser.

« On s’est habitués à vivre dans une boulimie d’activités sans jamais avoir le temps de s’ennuyer alors que c’est essentiel et naturel. »

Sans ennui, pas de créativité

Voici un slogan qui met du baume au cœur. Comme le souligne le psychiatre Patrick Lemoinela définition même de la vie c’est l’alternance de moment d’activité et de phases de repos. Mettre son cerveau en mode “défaut” amène à développer sa créativité. La vie quotidienne nous le prouve :
– Petit, couper la télévision amène l’enfant à être de mauvais poils. Pourtant il finit par rêver et se stimuler lui-même.
– Plus grand, au travail, de plus en plus de structures mettent en place des espaces de repos et de divertissement dans leurs locaux. L’idée ? Inciter à ne rien faire par moment.

Il convient donc de changer son fusil d’épaule et de voir l’ennui comme un moyen de se sentir mieux.

Comment en tirer du positif ?
  • 1

    Accepter d’avoir un peu de vide dans votre journée

    C’est normal que tout ne soit pas rempli directement et c’est limite mieux. On laisse du temps au temps et alors de nouvelles envies émergent. Je me garde toujours au moins 2 heures de libre dans ma journée pour me laisser de la place à moi.”  souligne Françoise, jeune retraitée.

    Il est probable que la première fois cette astuce ne soit pas si évidente que cela à mettre en place mais on vous rassure, les prochaines seront bien plus simples (il se peut même que vous y preniez goût). Comme le dit Sylvie, retraitée depuis 3 ans : “c’est un vrai apprentissage”.

  • 2

    Vous créer des petits rituels pour lâcher-prise

    Pour Marie, retraitée depuis quelques années, prévoir des rituels permet de mieux débrancher le cerveau. Pour ma part, je m’accroche aux petites choses du quotidien : par exemple, prendre le temps de me réveiller le matin en m’étirant avec une petite musique. Puis enchaîner avec un bon thé face à la fenêtre. Cela me fait me sentir mieux et me donne une nouvelle énergie pour le reste de la journée.”  

N.B : Vous pouvez également demander à des connaissances déjà à la retraite leurs petits rituels pour vous souffler quelques idées.

Pour aller plus loin
  • Un peu de lecture : Petit éloge de l’ennui d’Odile Chabrillac. La psychologue rentre dans le détail des bienfaits du “lâcher-prise”, très inspirant. 

preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.