Quels logements pour demain ? - Alphonse

À quoi ressemblera notre maison dans 10 ans ? Quelles sont les nouvelles tendances en termes d’habitat ?” Nos modes de vie évoluent et ces évolutions transforment notre rapport au logement. Quelles sont les orientations actuelles ? On s’est penchés sur la question et on vous partage un panorama des pratiques qui émergent.

Publié en Oct. 2021
Par Tessa Georges Tessa Georges

Oct. 2021

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice


Tendances logement futur

Les grandes tendances 

Vers quel type d’habitat va-t-on ? Et pourquoi ? Voici 3 orientations qui ressortent particulièrement ces dernières années  :

#1 – Vers des logements partagés et/ou mutualisés

Plusieurs éléments expliquent cette tendance. La première, c’est la problématique du manque d’espace (car nous sommes de plus en plus nombreux à vivre sur cette planète) et la flambée des prix de l’immobilier qui poussent à nous adapter. Ainsi, colocations, cohabitations intergénérationnelles, habitats participatifs, co-living… ont le vent en poupe. L’autre raison, c’est que nous cherchons à développer plus de liens entre les générations et plus de mixité sociale. Concrètement, cela passe par le fait que l’on souhaite privilégier les circuits courts. Un peu comme un retour à une “vie de village”. Par exemple, les immeubles proposent de plus en plus d’espaces communs (jardin, buanderie, cuisine). Et certains équipements électroménagers sont mutualisés pour en diminuer le coût.

#2 – Vers des logements connectés

Un autre critère prioritaire ? Celui de disposer d’une bonne connexion Internet dans son lieu de vie. Comment expliquer ce besoin grandissant ? Tout simplement par l’essor du digital dans nos vies quotidiennes (on pilote de plus en plus d’équipements à distance pour que ce soit plus simple) et par les conséquences de la crise Covid (impliquant du télétravail pour de nombreuses personnes et la volonté de garder du lien social à distance).

#3Vers des logements plus respectueux de l’environnement

Face à l’urgence climatique, de nouvelles méthodes de construction plus écologiques se sont développées. Lesquelles ? On peut citer les matériaux d’origine naturelle (par exemple la laine, le bois, la paille) ou innovants (c’est le cas du vitrage capable de réguler le rayonnement solaire en fonction des saisons). L’autre bonne nouvelle, c’est que les normes évoluent également. On pense par exemple à la Réglementation Thermique de 2020 qui impose le bâtiment à énergie positive. Concrètement, cela signifie que nos logements seront capables de produire davantage d’énergie qu’ils n’en consomment. Pour cela, on voit déjà fleurir des toitures végétalisées ou encore des productions locales d’énergie renouvelable.

Ce que l’on retient ? Nous cherchons à vivre davantage en harmonie avec la nature, mais aussi avec l’être humain. Nos maisons deviennent de vraies maisons-convictions.

Zoom sur 4 exemples concrets
  • 1

    L’habitat participatif

    L’idée ? Comme son nom l’indique, cela signifie que plusieurs personnes se regroupent autour d’un projet immobilier commun. Plus concrètement, chacun est propriétaire ou locataire d’un logement, tout en ayant certains espaces à partager avec ses voisins (salle commune et/ou salle de sport). Le principe ? Favoriser la communication et les échanges avec ses voisins.

    Cela éveille votre curiosité ? Vous pouvez jeter un coup d’œil à cette chouette vidéo d’Arte. Dedans, vous y découvrirez le parcours d’une centaine de personnes au Québec qui partagent appareils ménagers, lieux de vie, loyers et expériences personnelles au sein d’un habitat participatif. 

  • 2

    La cohabitation intergénérationnelle 

    L’idée ? C’est un ensemble de logements conçu pour accueillir différentes générations : étudiants, familles, personnes âgées. Et ce type de colocation séduit de plus en plus d’étudiants et retraités. Pour les uns comme pour les autres, le logement intergénérationnel est solidaire, économique et convivial. Un combo gagnant-gagnant.

    Cela éveille votre curiosité ? Si l’envie vous en dit, on a écrit un article sur le sujet. On y parle notamment du cas de Claude, un Parisien de 81 ans qui est “en coloc” avec Alice, 22 ans. Et si le concept vous tente, vous pouvez faire un tour sur le site Colette qui vous propose de louer votre chambre à une personne plus jeune et de participer à créer du lien intergénérationnel.

  • 3

    Le co-living

    L’idée ? Le terme vient de l’anglais « co » (ensemble) et « living » (vivre). L’habitation, meublée, se décompose en espaces privatifs (chambre, salle de bain) et partagés (salon, salle de sport, bibliothèque, SPA, espace pour travailler, terrasse…). En bonus, certains lieux proposent aussi des services mutualisés aux petits oignons :  wifi, ménage, parking, cours de sport, sauna…

    Cela éveille votre curiosité ? Alors vous pouvez regarder ce reportage “La vie en communauté 4.0 qui suit jeunes actifs, étudiants ou encore divorcés qui ont choisi ce mode de vie.

  • 4

    Les tiny-house 

    L’idée ? Une petite maison qui roule. C’est un mouvement qui a émergé aux États-Unis au début des années 2000. Le crédo ? Simplicité de vie et sobriété volontaire. En effet, ce type de logement a peu d’impact sur l’environnement, grâce à sa petite emprise au sol. En plus, son faible coût de fonctionnement diminue considérablement le budget.

    Cela éveille votre curiosité ? On vous invite à découvrir les histoires de Sylvie ainsi que des deux amis Clément et Pierre-Alain qui ont décidé de vivre dans des « tiny-house ». Une bonne dose d’optimisme et de connexion à la nature !

Pour aller plus loin
  • Un peu de témoignages : Quel serait votre habitat idéal à la retraite ?” Telle est la question que l’on a posée à notre communauté. Entre maison en bord de mer, camping-car ou colocation… Les réponses sont variées et pourraient vous inspirer. C’est par ici pour faire le plein de bonnes idées.

preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.