Continuer de travailler à la retraite : nos 5 conseils - Alphonse

J’aimerai reprendre un travail mais je ne sais pas trop par quoi commencer” nous partageait Danielle, tout juste retraitée cette année. À la retraite, on a parfois envie de sortir des sentiers battus ou on a tout simplement besoin de mettre un peu de beurre dans les épinards. Pour certaines personnes, cela consiste à reprendre une activité rémunérée. Alors, comment s’y prendre pour (re)plonger dans le grand bain du monde professionnel ? Coup d'œil sur celles et ceux qui vivent l’expérience et vous partagent leurs conseils.

Publié en Mar. 2021
Par Tessa Georges Tessa Georges

Mar. 2021

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice

continuer-travail-retraite

Une volonté partagée

Une récente étude de l’Insee, “France, portrait social” (2018), révèle que le taux d’emploi des seniors a triplé en dix ans. Que ce soit pour compléter ses revenus, pour continuer à cumuler des droits, par passion pour son métier, par besoin de se sentir utile ou par envie d’interactions… Les raisons d’une reprise d’activité pro sont variées et dépendent des trajectoires personnelles : 

– Pour Christine qui a lancé sa micro-entreprise, “cela [lui] permet de gagner un peu d’argent en plus de [sa] retraite, de rencontrer un tas de gens de diverses générations, de continuer à apprendre, de transmettre. Et c’est aussi un petit défi pour montrer qu’on peut se lancer à tout âge”. 
– Quant à Véronique : “c’est pour continuer d’être stimulée intellectuellement. J’étais comptable avant et j’adorais mon métier, même si cela ne s’est pas très bien terminé. J’aimerai reprendre 1 à 2 jours par semaine avec d’autres structures pour avoir une sorte de retraite progressive que je n’ai pas pu avoir avec mon dernier travail.” 

Que nous montrent ces différents exemples ? Que le modèle traditionnel de vie à trois étapes (éducation, travail, retraite) n’est plus trop d’actualité. Ce changement de perception, c’est d’ailleurs ce que mettent en avant les professeurs Lynda Gratton et Andrew Scott dans leur chouette ouvrage sur la longévité. Ils expliquent que nous sommes en train de passer “à un modèle multi-étapes où l’apprentissage tout au long de sa vie deviendra la norme”. De quoi donner envie d’explorer tout plein de (nouvelles) choses tout en gagnant un petit pécule. Mais par où commencer ?

5 conseils pour faciliter la reprise
  • 1

    Faire le point sur vos envies pour trouver le rythme qui vous convient

    Pour Catherine, qui aimerait trouver un nouveau travail, “ce n’est pas parce qu’on est en recherche d’emploi, qu’il ne faut pas être regardant sur les conditions de travail, les patrons, le lieu. Au contraire, il faut faire en sorte qu’on se sente bien.

    Pour commencer du bon pied, on vous invite à prendre un peu de recul sur ce qui vous botte ou non pour la suite. Comment ? En listant les conditions concrètes qui vous permettraient de vous épanouir dans une nouvelle activité pro. Par exemple : “Ne pas travailler toute la journée devant mon ordinateur”, “travailler à temps partiel pour garder du temps pour moi à côté”, “être mon propre patron”, “avoir un emploi du temps flexible”. Poser ces quelques bases vous permettra d’orienter vos recherches.

    Moi je fais la nounou après l’école. Idéal pour avoir quand même du temps la journée” souligne Anne-Marie, jeune retraitée. 

  • 2

    Vous renseigner sur les dispositifs et statuts pour reprendre une activité

    Il faut faire des recherches sur les dispositifs. Moi j’ai appelé tout plein de services administratifs pour m’aider : ma caisse de retraite, la chambre de commerce, l’Urssaf, la fédération des auto-entrepreneurs. Cela m’a vraiment aidé à comprendre mes possibilités” nous confie Christine. 

    Différents formats existent pour poursuivre une activité rémunérée à la retraite. Le plus prisé est le cumul emploi-retraite.  Son utilisation va dépendre de plusieurs facteurs comme votre situation actuelle, votre carrière (et donc les caisses auxquelles vous avez cotisées) ou encore le boulot que vous souhaitez reprendre (qui peut impliquer divers statuts et lois).

    Vous ne connaissez pas du tout ce dispositif ? On vous conseille ce
    petit article récapitulatif pour vous en faire une première idée.
    Envie de creuser dans le détail vos possibilités ? Cela tombe bien car chez Alphonse, on a créé un parcours avec des informations simples et personnalisées à ce sujet. Cela vous intéresse ? Vous pouvez nous écrire à [email protected] pour que l’on voit tout cela ensemble.

  • 3

    Vous faire accompagner dans votre recherche

    Moi je suis dans l’association MIRP, qui accompagne vers l’emploi. Je viens ici car je puise des idées, j’ai pu faire des simulations d’entretien pour me remettre dans le bain. Ici en plus, il y a des groupes de parole où on se motive les uns les autres, on se conseille. Par exemple, ils m’ont poussée la dernière fois à rappeler un employeur après mon entretien pour lui montrer ma motivation. J’avais le trac mais on s’est entraînés ensemble et cela m’a permis de passer à l’action. On nous (re)met en confiance” raconte Catherine.  

    Parfois, un coup de pouce d’une association ou d’une structure d’accompagnement peut être un vrai plus pour taper dans le mille et décrocher la perle rare. Notre petit conseil ? Faire une recherche sur Internet pour trouver les structures de votre département et les appeler directement pour voir ce qu’elles proposent concrètement.

  • 4

    En discuter avec votre entourage

    Je n’hésite pas à en parler autour de moi pour faire jouer le bouche à oreille. Ensuite, je vais carrément voir les cabinets de comptabilité pour discuter de vive voix et voir leurs opportunités. J’emmène toujours un CV sur moi au cas où” souligne Véronique.

    Rien de mieux que d’engager un dialogue avec vos proches (une voisine, un ami, votre cousin etc.) pour faire le plein d’idées complémentaires, d’encouragements et de contacts potentiels. Leur regard extérieur est précieux pour vous faire avancer dans la réflexion.

  • 5

    Faire appel à votre réseau professionnel

    Selon Christine, “il faut toujours se dire qu’on ne part pas de zéro, on a accumulé des compétences, un réseau, il faut prendre appui sur tout ça. De mon côté par exemple, mes premiers clients sont des gens de mon réseau pro et ensuite le bouche à oreille peut très bien faire les choses.

    Comme elle le dit, un bon moyen de trouver de nouvelles missions peut être également de
    vous appuyer sur votre ancien réseau. C’est aussi le cas de Danièle, jeune retraitée qui fait de temps en temps des vacations au tribunal où elle travaillait avant : “Quand ils ont trop de dossiers en retard… ils sont contents de faire appel à moi et moi aussi”.

Pour aller plus loin
  • Un peu de concret : on a dégoté un florilège d’activités pour gagner un peu d’argent.  Aider des jeunes à faire leur devoir, devenir figurant dans un film, garder le chien de votre voisine… Il y en a pour tous les goûts.

  • Un peu de recherche : il existe pas mal de sites dédiés aux plus de 55 ans qui veulent travailler. Parmi eux, EmploiSenior ou SeniorJob peuvent vous donner quelques pistes. 

  • Un peu de lien : réfléchir à ses nouveaux projets de retraite, tel est l’objectif de notre parcours Dessiner sa fin de carrière. Des questions particulières à son sujet ? Vous pouvez nous écrire à [email protected] et on vous répondra avec plaisir.

D’autres personnes retraitées reprennent ou ont repris une activité. Vous aimeriez en discuter avec elles et partager des bonnes idées ? C’est par ici :

preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.