Cumul emploi-retraite : comment cela fonctionne ? - Alphonse

Vous avez envie d’exercer une activité professionnelle une fois passé(e) à la retraite ? Votre employeur a encore besoin de vous ? Vous devez mettre du beurre dans les épinards ? Il existe un dispositif permettant de poursuivre son activité à la retraite : le cumul emploi-retraite. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages ? Dans quel cas est-il limité ? On fait le point ensemble sur ce dispositif de plus en plus courant.

Publié en Oct. 2022
Par David Papo David Papo

Oct. 2022

David Papo

David Papo

Rédacteur

Adélaïde et Cléa, coachs retraite chez Alphonse, nous parlent du cumul emploi-retraite. Elles nous présentent les deux versions du dispositif, leurs conditions d’éligibilité ainsi que les démarches à enclencher pour en bénéficier. On vous laisse découvrir leurs explications en vidéo :

Durée : 2 minutes

Le cumul emploi-retraite : 1 dispositif, 2 versions

Comme vous avez pu le voir dans notre vidéo, il existe deux types de cumul emploi-retraite qui varient en fonction de vos conditions de départ à la retraite.

I/ Le cumul emploi-retraite intégral

Cette version du dispositif vous permet de continuer à travailler, en choisissant votre rythme, sans aucun plafond de revenus.

Pour en bénéficier, il vous suffit de remplir ces deux conditions : 

#1 Il faut avoir liquidé votre retraite française. Si vous avez travaillé une partie du temps à l’étranger et que vous n’atteignez pas l’âge légal de la retraite dans ce régime étranger (en Belgique, l’âge légal est de 65 ans contre 62 ans en France), vous n’avez pas l’obligation de liquider votre pension étrangère. Il vous suffit de signaler à votre caisse de retraite que la liquidation de la pension étrangère interviendra dans un second temps.

#2 Avoir obtenu une retraite à taux plein :
– soit en ayant atteint le nombre de trimestres requis selon votre année de naissance.
– soit après avoir obtenu le taux plein pour inaptitude (invalidité, handicap).
– soit en ayant l’âge du taux plein, 67 ans pour les retraites françaises.

Pour mettre en place un cumul emploi-retraite intégral, rien de bien sorcier. Il vous suffit pour cela :

#1 De souscrire un nouveau contrat de travail :
– auprès de votre ancien employeur sans délai de carence pour le cumul intégral (en ayant pris soin de mettre un terme à votre ancien contrat, la veille de la date d’effet de la retraite au plus tard).
– auprès d’un nouvel employeur.
– ou de monter votre propre statut d’auto-entrepreneur.

#2 Et  d’avertir votre caisse de retraite de base de la reprise d’une nouvelle activité afin qu’elle valide les conditions d’accès au cumul emploi-retraite intégral. Cette démarche peut se faire directement sur votre demande de retraite (en ligne ou via le formulaire papier) ou par courrier libre, adressé à votre caisse de retraite.

À noter : contrairement au cumul emploi-retraite plafonné, le cumul emploi-retraite intégral n’est soumis à aucun plafonnement de votre nouveau salaire.

II/ Le cumul emploi-retraite plafonné

Si vous avez pris votre retraite à taux minoré sans avoir tous les trimestres exigés pour le taux plein ou si vous êtes parti(e) en retraite anticipée, vous ne pouvez pas bénéficier du cumul intégral. Cependant, vous pouvez cumuler vos revenus d’activité et votre retraite dans une certaine limite. Si vous dépassez ce plafond, votre pension de retraite sera réduite. 

Les limites du cumul plafonné :

Pour les salariés :

– La somme de l’ensemble de vos pensions de retraite et de votre salaire ne doit pas dépasser un plafond qui correspond à la moyenne des salaires des 3 derniers mois civils avant la retraite ou 1,6 fois le SMIC.
– Vous devez attendre 6 mois pour reprendre une activité chez votre dernier employeur. Toutefois, si vous changez d’employeur, il n’y a pas de délai de carence.

Pour les travailleurs indépendants :

La somme de l’ensemble de vos pensions de retraite et de votre salaire ne doit pas dépasser la moitié du plafond de la Sécurité sociale. Le montant de ce plafond change chaque année. Il est accessible juste ici.

Bon à savoir :  Que ce soit pour le cumul emploi-retraite intégral ou plafonné, vos revenus n’ouvrent pas de nouveaux droits à la retraite. Votre retraite ne sera pas recalculée même si vous versez des cotisations sur ces revenus d’activité. 

Conditions particulières pour les fonctionnaires : Le cumul emploi-retraite pour les retraité(e)s de la fonction publique est soumis à certaines conditions particulières. Si cela vous intéresse, vous trouverez toutes les informations utiles et les démarches à effectuer juste ici.

Stéphane nous parle du cumul emploi-retraite

“Je ne me sentais pas capable de passer de 100% d’activité professionnelle à 0%.”

Pour Stéphane, assurer une transition progressive entre un travail à temps plein et sa retraite était indispensable. Croiser ses collègues de bureau, maintenir un statut social lié au travail ou encore s’assurer un complément de revenu, voici les raisons qui l’ont poussé à mettre en place le cumul emploi-retraite et poursuivre, à son rythme, son activité professionnelle.
On vous laisse découvrir son témoignage :

Durée : 2 minutes
3 avantages du cumul emploi-retraite
  • 1

    Vous complétez votre pension de retraite par un autre revenu.

  • 2

    Vous pouvez continuer votre activité professionnelle, en commencer une nouvelle ou créer votre propre société.

  • 3

    Vous choisissez votre rythme de travail et cela vous permet d’aborder la transition de la retraite plus en douceur.

Pour aller plus loin
preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.