Comment réagir face au stress de la paperasse - Alphonse

C’est un vrai casse-tête, je ne sais pas par où commencer”, “Je sais déjà que cela va être compliqué de monter mon dossier de retraite”... Quand la paperasse administrative arrive, on peut vite se sentir débordé·e. Ce n’est pas votre tasse de thé ? On a mené notre petite enquête pour mieux comprendre ce phénomène et vous permettre de dépasser ces blocages grâce à des conseils d’experts.

Publié en Déc. 2020
Par Tessa Georges Tessa Georges

Déc. 2020

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice

gerer-stress-paperasse

Un sentiment partagé

On vous rassure, c’est le cas de beaucoup de Français : l’angoisse de la paperasse est bien plus commune qu’il n’y paraît. “Elle a souvent été ignorée, niée, ce qui fait qu’on a souvent l’impression d’être seul à la vivre mais cela n’est pas vrai” comme le souligne la psychologue Maïté Tranzer. “Cette angoisse peut toucher tout le monde à un moment de sa vie” précise-t-elle. Cela ne veut pourtant pas dire que vous êtes fainéant·e ou mal organisé·e. 

Alors d’où cela peut venir ? Plusieurs facteurs peuvent en être à l’origine : “le stress, le manque de confiance en soi, la peur de ne pas bien faire ou encore des épisodes traumatisants où l’on a dû remplir un tas de papiers poussent à remettre sans cesse au lendemain” explique Isabelle Bertin, coach en développement personnel. Cerise sur le gâteau, nos outils technologiques (comme la tablette) peuvent aussi nous distraire.

Nos 5 conseils pour sortir la tête de l’eau
  • 1

    Identifier ce qui vous fait peur

    L’idée est de prendre du recul sur votre situation. Par exemple, voici 3 questions que vous pouvez vous poser pour y voir un peu plus clair : 

    – Qu’est-ce qui m’empêche de m’y mettre ? 

    – Quel sera l’impact sur moi si j’arrive à passer le cap ?

    – Comment est-ce que je me sentirai ? 

    En mettant des mots sur tout cela, vous pourrez ensuite vous concentrer sur les solutions et franchir le pas plus simplement.

  • 2

    Découper vos tâches

    C’est la fameuse “technique du salami” décrite par le thérapeute Bruno Koeltz : “Cela consiste à découper l’activité en différentes tranches (pour que cela paraisse moins insurmontable) et ensuite que chaque tranche puisse être la source d’une récompense. Par exemple, si j’ai travaillé une heure, après je vais m’octroyer le plaisir de passer un coup de fil à un proche, de regarder un film…” 

    Pour appliquer cette astuce au mieux, on vous conseille d’écrire les tâches à faire sur un papier et d’y mettre des ordres de priorité. C’est ce qui vous permettra de ne rien oublier et de diminuer la charge mentale que cela peut procurer. 

  • 3

    Rendre vos démarches administratives plus attractives

    Le but ? Faire en sorte que cela passe plus vite et soit plus agréable. Par exemple, vous pouvez écouter en même temps de la musique, vous préparer un bon thé et le faire près d’une fenêtre ou encore proposer à un·e proche de venir vous filer un petit coup de pouce (ou tout simplement le fait d’avoir sa présence rendra le tout plus ludique). 

    “Je m’en faisais une montagne mais au final en le faisant petit à petit c’était plutôt simple et tout s’est bien passé” précise justement Frédéric, tout juste à la retraite. 

  • 4

    Mettre en place des moments de détente

    Vous faire du bien pour mieux comprendre l’origine de vos appréhensions et surtout les apaiser. Le yoga ou encore la méditation peuvent être des bons remèdes pour évacuer la pression depuis son salon.

  • 5

    Vous faire accompagner

    Si cela reste toujours un blocage, vous pouvez également décider de vous faire accompagner par des personnes dont c’est le métier. Chez Alphonse par exemple, on a créé un parcours d’accompagnement pour vous aider à faire le point sur votre situation et choisir la bonne date de départ.

    Ce parcours, qui vous permet de planifier votre fin de carrière et est 100% pris en charge par les crédits personnels de formation.

    “Votre aide a vraiment été utile pour moi dans la gestion de mon dossier retraite” témoigne d’ailleurs Fina, tout juste retraitée.

Pour aller plus loin
  • Un peu de lecture : Comment ne pas tout remettre au lendemain de Bruno Koeltz. Le comportementaliste y décrit plusieurs astuces très pratiques.

  • Un peu de cinéma : Comment lutter contre la procrastination ? Une vidéo Brut dans laquelle vous pourrez retrouver le témoignage entier d’Isabelle Bertin, coach en développement personnel.

  • Un peu de concret : dans notre article, on vous partage une astuce pour faire du yoga sans bouger de votre salon. En plus, on a déniché une application pour vous initier à la méditation et être aussi relax que Max.

Vous avez envie de discuter de tout cela avec d’autres personnes retraitées ? C’est possible en cliquant sur le bouton ci-dessous. (Vous allez voir, certains retours y sont plus positifs que d’autres mais en y jetant un petit coup d’œil vous pourrez bénéficier de précieux conseils de personnes déjà passées par là).

preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.