Après le parcours : comment continuer à prendre en compte ses besoins ? - Alphonse

Le parcours Planifier sa fin de carrière m’a permis de réfléchir à mes besoins. De là, ont découlé naturellement des projets pour ma retraite” nous racontait Nathalie. Qui dit départ à la retraite, dit souvent nouvelles résolutions en fonction de vos envies. Le tout avec une motivation remontée à bloc. Oui mais voilà, passée l’euphorie, ces nouvelles résolutions, on a vite tendance à les oublier et à les laisser au fond du placard. Alors comment inverser cette tendance et prendre en compte vos besoins dans la durée ? Voici 5 conseils concrets et applicables dès maintenant pour y parvenir.

Publié en Nov. 2021
Par Tessa Georges Tessa Georges

Nov. 2021

Tessa Georges

Tessa Georges

Rédactrice


Apres-parcours-besoins

5 conseils pour tenir vos projets
  • 1

    Définir des projets en accord avec vous-même

    Fabien Fenouillet, enseignant-chercheur en psychologie, conseille de regarder de plus près chacun de vos projets et voir s’ils ont vraiment du sens pour vous : “Par exemple, arrêter de fumer parce que ça gêne les autres, c’est prendre en compte le besoin des autres avant le sien. C’est effectivement une bonne intention mais cette résolution risque de ne pas tenir sur le long-terme. En revanche, arrêter de fumer permet également de mieux respirer, de retrouver un sens, des odeurs.” Il faut donc trouver des projets et des objectifs qui vous donnent une bonne raison de vous lever le matin et de vous accrocher à ces choses-là pour les faire durer. Tenir une résolution, oui, mais parce qu’elle est bonne et non pas parce qu’on l’a prise.

    Pour vous aider, vous pouvez vous demander pour chacun de vos projets que vous aviez défini lors du parcours (ou des nouveaux qui vous trottent dans la tête) : pourquoi je souhaite le mettre en place ? Qu’est-ce que cela va m’apporter concrètement ?

  • 2

    Découper chaque projet en plusieurs étapes réalistes

    L’idée ? Y aller pas-à-pas. Décomposer un projet en plusieurs petits changements progressifs est toujours plus facile. De cette manière, vous êtes en progression constante tout en restant proche de vos besoins quotidiens.

    Et comment faire pour définir vos objectifs ?
    Il y a plusieurs bonnes pratiques à avoir en tête. On vous conseille d’avoir des objectifs :

    Précis : par exemple, au lieu de dire, “je me remets au sport”, vous pouvez plutôt penser “la semaine prochaine je m’inscris à la salle de sport car ça me fait du bien au moral et j’y vais une fois par semaine durant au moins 3 mois”.
    Atteignables : Il ne faut pas que votre nouveau projet représente un poids supplémentaire à porter sur vos épaules. Le mieux est de vous fixer un objectif réaliste dans lequel vous croyez et vous laisser le temps nécessaire pour y arriver. À ce sujet, Bernard, jeune retraité, conseille la chose suivante : “il faut se demander ce que l’on est prêt à investir, son temps etc. Puis la clef c’est d’ajuster au fur et à mesure, selon ses envies.
    Agréables : Plus vous rendrez vos projets agréables au quotidien, plus il vous sera facile de les atteindre. Christine qui s’est lancée dans l’entrepreneuriat à la retraite, le dit d’ailleurs mieux que nous : “Il faut vraiment être dans le plaisir et que cela nous fasse vibrer. J’aime dire qu’il faut qu’il y ait plus de vie dans la vie. Il faut se sentir vivant.”

    En bonus, on vous préconise de mettre en place un journal de progrès. De quoi s’agit-il ? C’est une manière de noter vos “petites victoires” et la satisfaction qu’elles vous apportent. Le but est de noter tous les jours les choses que vous faites et qui font avancer vos projets ou juste qui vous motivent quotidiennement. En cas de coup de mou, rien de mieux que de les lire pour vous requinquer !

  • 3

    En parler autour de vous

    Cela vous permet à la fois d’ancrer vos projets et résolutions dans la réalité. Et en même temps vos proches peuvent vous soutenir et vous conseiller. C’est notamment ce qu’a fait Christine lorsqu’elle a décidé d’être entrepreneure : “Je pense que c’est important aussi d’oser demander car beaucoup de nos proches peuvent peut-être nous aider sur tel ou tel point. On n’est pas obligés de faire tout, tout seul. En plus, souvent ils sont heureux d’aider donc c’est gagnant à tous les points de vue.

    Pour le spécialiste Fabien Fenouillet, cela peut également être une belle source d’inspiration : « certains ont peut être déjà vécu la même expérience que vous et donc pourraient vous dire quelles sont les stratégies qu’ils ont utilisés justement pour y arriver. »

    En bonus, vous pouvez jeter un coup d’œil à notre article sur le sujet : Pourquoi s’inspirer des autres est important.

  • 4

    Vous récompenser dès que vous atteignez vos objectifs

    Comme on le disait, les “petites victoires” sont importantes pour rester motiver. Pour les fêter et marquer le coup, rien de mieux que de vous faire plaisir : un bon restaurant entre amis, un massage, un weekend à la mer, un bon film, à vous de choisir ce qui vous procure du bien-être. Cela vous aidera à visualiser, avec encore plus de satisfaction, vos accomplissements. 

    On vous conseille de noter ces “récompenses” dès la mise en place de vos étapes. De cette manière, vous les visualisez en amont et cela vous motivera.

  • 5

    Être bienveillant envers vous-même

    Pour Christine, à 60 ans on a aussi envie de continuer des projets, de réussir ses objectifs mais le tout en se prenant plus à la légère et c’est ça qui est agréable, on définit notre propre rythme.

    Comme elle le dit très bien, ne pas suivre à la lettre vos objectifs ou faire un petit écart de temps en temps n’a rien de grave. Cela ne remet pas en cause votre projet final. Au contraire, vous pouvez être fier de vous et de votre cheminement.
    Vous vous connaissez mieux que personne. Lorsque vous établissez vos objectifs et vos étapes, on vous suggère d’y garder une place pour des potentiels écarts ou pour vous accorder des pauses (essentielles).

    Un dernier conseil pour la route : ce qu’il faut éviter au maximum c’est le « Je ne suis pas capable de le faire » car bien au contraire, « on est tous capable de faire tout en fait, on ne le sait juste pas » explique Fabien Fenouillet. On ne peut qu’être d’accord avec lui.

Pour aller plus loin
preparer-sa-retraite

La retraite vous angoisse ? On vous aide à y voir plus clair grâce à nos parcours personnalisés 100% en ligne.

Découvrir nos parcours

Découvrir nos derniers articles

Voici quelques unes des pépites journalistiques rédigées par Alphonse ces derniers temps

Bientôt à la retraite ?

On a créé deux parcours pour préparer cette nouvelle étape de votre vie. 100% en ligne. 100% pris en charge.

Bientôt à la retraite ?

Pour un proche ?

Un de vos proches appréhende son passage en retraite?
Parlez-lui de nos parcours, on pourrait peut-être l'aider.

Nos parcours
À partir de 55 ans

Faire le point sur sa situation

À l'issue de ce parcours, vous aurez une idée claire de votre date de départ et vous saurez exactement comment y parvenir.

Dès 2 ans avant le départ

Dessiner sa fin de carrière

À l'issue de ce parcours, vous aurez identifié ce qui est important pour vous et repartirez avec des projets concrets pour la suite.